Girls n’ Women and Sport programs have been developed to increase sport opportunities for girls and women with a philosophy that encourages FUN, Participation…. and a slogan that says EVERYONE GETS TO PLAY.

Girls n’ Women and Sport Office formerly known as ‘Women and Sport’ was endorsed by City Council and initiated in 1985. City of Ottawa Parks and Recreation Branch under the astute direction of Don Gamble and led by Jan St. Amour recognized the importance to support sport opportunities for girls and women to level the playing field. Girls n’ Women and Sport program objectives focus on having fun, making new friends, and developing skills in order to build self-confidence while playing in a team setting.

In a 1983 survey conducted in conjunction with the City of Ottawa and the School Liaison Committee it was determined that girls participated 60% less than males in group oriented activities, competitive and inexpensive programs. Girls n’ Women and Sport continues to offer affordable, accessible sport opportunities to over 6000 girls and women. Our philosophy is Everyone Gets To Play with Nobody on the sidelines.


Le programme Les filles, les femmes et le sport vise à offrir plus d’occasions aux filles et aux femmes de pratiquer un sport en mettant l’accent sur le PLAISIR et la participation, comme l’indique sa devise : « Tout le monde peut jouer ».

Le Bureau Les filles, les femmes et le sport, autrefois connu sous le nom de « Les femmes et le sport », a reçu l’aval du Conseil municipal avant d’être créé en 1985. Géré d’une main de maître par Don Gamble et dirigé par Jan St. Amour, le Service des parcs, des loisirs et de la culture de la Ville d’Ottawa a reconnu l’importance de favoriser les activités sportives destinées aux femmes et aux filles pour que les règles du jeu soient équitables. Ainsi, les objectifs de Les filles, les femmes et le sport sont de permettre aux participantes de s’amuser, de se faire de nouvelles amies et de développer des habiletés afin de renforcer la confiance en soi, le tout en jouant dans une équipe.

Dans un sondage mené en 1983 par la Ville d’Ottawa et le Comité de liaison avec les écoles, il a été démontré que les filles participaient 60 % moins souvent que les garçons aux activités de groupe, aux activités compétitives et aux programmes peu coûteux. Les filles, les femmes et le sport continue d’offrir des options sportives abordables et accessibles à plus de 6 000 filles et femmes. Notre devise : tout le monde peut jouer et personne n’est mis de côté.



 

 

© 2017, OttawaVolleyball  :: privacy